a_stagebild

Réduire les émissions pour améliorer la qualité de l’air :
Bosch permet aux villes de mieux respirer

Centre de téléchargement

Solutions pour la mobilité urbaine

L'air est pollué dans les villes et métropoles du monde entier. A bien des endroits, la croissance démographique rapide et l'augmentation du trafic accroissent les concentrations de polluants. Les effets d’émissions telles que poussières fines, oxydes d'azote et CO2 sur l’homme, l’environnement et le climat font l’objet de vifs débats. Les principales victimes en sont les nombreux habitants des grandes agglomérations, ainsi bien souvent que ceux qui vivent à l’extérieur de ces agglomérations mais se rendent régulièrement dans les zones polluées, en voiture par exemple. Les grandes tendances telles que l'urbanisation croissante ou l'augmentation des commandes en ligne assorties d’une livraison à domicile ne laissent pas présager de réduction spontanée de la pollution atmosphérique. Cela présuppose donc des mesures adaptées. Mais comment concilier croissance urbaine, mobilité et pureté de l'air ?

La mauvaise qualité de l’air a des causes complexes, qu’il est de ce fait difficile de combattre avec des méthodes simples. Bosch s’efforce d'aborder les aspects et corrélations en lien avec la qualité de l'air d’une manière à la fois objective et claire. Bosch met par ailleurs à profit ses connaissances et compétences uniques dans le domaine de la mobilité et de la technologie pour améliorer durablement la situation actuelle en proposant des solutions innovantes et élaborées.

Avec les défis auxquels elles sont confrontées, les métropoles sont d'importants incubateurs de solutions créatives et diversifiées, susceptibles d'accélérer l'évolution du trafic et d’en assurer le succès, pour le plus grand bénéfice de tous. Avec à la clé une amélioration de la qualité de l’air, un renforcement de la sécurité et une diminution du stress.

Nous avons donc besoin de solutions intelligentes pour réduire la densité du trafic, en faisant appel à des technologies embarquées innovantes, mais aussi à des offres de mobilité à la fois flexibles et fascinantes. Bosch a pour ambition de réinventer la mobilité. Le Groupe poursuit cet objectif en élaborant des concepts innovants et définit l’orientation du développement.

La propreté de l’air est l’affaire de tous

Réduire les émissions pour améliorer la qualité de l’air

Amélioration de la qualité de l’air

grâce à des solutions innovantes pour les véhicules et soutien apporté aux villes


Réduction des émissions

grâce à l’optimisation de la technologie pour les véhicules équipés d’un moteur à combustion

Aucune émission locale

grâce à des systèmes de transmission électrique évolutifs destinés à de nombreuses catégories de véhicules


Respect des seuils

en mesurant les immissions afin d’optimiser la gestion du trafic

Emissions, émetteurs, vent et conditions atmosphériques :
qu’est-ce qui influe sur la qualité de l’air ?

c_hotspot_grafik

La qualité de l'air qui nous entoure dépend de nombreux facteurs et peut varier considérablement d’un endroit à l'autre, des écarts pouvant être constatés à quelques mètres de distance. Les émissions issues de nombreuses sources différentes (émetteurs) contribuent à la dégradation de la qualité de l'air. Pour la qualité de l'air dans les grandes villes notamment, ce sont actuellement les oxydes d'azote et les particules fines qui sont considérés comme les principales sources de pollution atmosphérique. Des facteurs naturels tels que la température, le vent et l’ensoleillement ont également un impact majeur sur la qualité de l'air.

La circulation routière est loin d’être la seule source d’émissions. D'autres secteurs contribuent, avec leurs émissions, à renforcer la pollution atmosphérique. Les principales sources de particules fines sont par exemple l'agriculture, l'industrie, les centrales électriques, les poêles et systèmes de chauffage des bâtiments résidentiels et la circulation routière. La production de particules fines est indépendante de la motorisation du véhicule, une grande partie étant due à l'abrasion de la route, des pneus et des freins.

Pour une meilleure compréhension de la qualité de l'air : quelle est la différence entre émission et immission ?

Pour comprendre les problèmes liés à la qualité de l'air, la pollution atmosphérique et son impact sur l'homme et l'environnement, il est important de distinguer entre émissions et immissions. Les émissions désignent les polluants générés à la source, par exemple les oxydes d'azote produits par une voiture directement au pot d'échappement. En d'autres termes, il s'agit de tout ce qui est émis à l’arrière. Les immissions en revanche caractérisent la concentration de ces émissions à un endroit précis, avec les impacts associés.

Les particules fines émises n’ont par exemple pas le même impact partout. Certaines demeurent au sol ou sont emportées par le vent ou la pluie. Seul un faible pourcentage est donc inhalé par l’homme. De même, les stations de mesure de la qualité de l'air n'enregistrent pas la totalité des émissions, mais uniquement la partie qui parvient jusqu’à elles sous forme d’immissions. Comme elles couvrent potentiellement une partie des émissions de toutes les sources possibles, ces émissions ne peuvent plus être attribuées à des émetteurs précis.

d_emission d_immission

Cause ou effet de la pollution atmosphérique ? Il ne faut pas confondre émission et immission.

Mesure connectée de la qualité de l'air pour un meilleur respect des seuils d'immissions

e_en_messbox

Système Bosch de mesure des immissions

Afin de mieux comprendre les interrelations entre les sources d'émissions et l'environnement, Bosch a développé des systèmes de mesure des immissions qui transmettent en permanence leurs données de mesure locales au cloud pour analyse et traitement. Sur la base de ces données de mesure, il est par exemple possible de créer des cartes d'immissions précises et de faire des prévisions en matière de circulation routière. Si ces prévisions indiquent par exemple une augmentation du trafic, l'infrastructure peut alors être adaptée en amont, en modifiant par exemple le réglage des feux de circulation afin d'éviter tout dépassement des seuils d'immissions prescrits.

Les boîtiers compacts de mesure des immissions de Bosch sont en cours de test à l'échelle internationale, dans la région de Stuttgart, à Marseille et à Nice. Bosch développe la technique de mesure nécessaire, mais exploite également les données de mesure pour conseiller les villes en matière de planification et de gestion du trafic.

« La propreté de l’air est l’affaire de tous. La préservation des ressources naturelles constitue pour Bosch une priorité absolue. Et cela présuppose non pas moins, mais plus de technologie. Avec nos Technologies pour la vie, nous pouvons aider les villes et contribuer à l’édification d’un monde meilleur. »

« La propreté de l’air est l’affaire de tous. La préservation des ressources naturelles constitue pour Bosch une priorité absolue. Et cela présuppose non pas moins, mais plus de technologie. Avec nos Technologies pour la vie, nous pouvons aider les villes et contribuer à l’édification d’un monde meilleur. »

Volkmar Denner

Président du Directoire de Robert Bosch GmbH

Ensemble, améliorons la qualité de l’air : de nombreuses solutions pour un même objectif

La meilleure façon d'améliorer la qualité de l'air consiste à réduire au maximum les émissions dans tous les secteurs. C'est pourquoi Bosch poursuit sa vision d'une mobilité aussi exempte d'émissions que possible, avec un impact minimal sur l’homme et l'environnement. La technologie déjà disponible et les nouveaux développements innovants de Bosch contribuent à une plus grande durabilité et à une meilleure qualité de vie, dans les zones urbaines densément peuplées notamment.

Chez Bosch, le développement de nouvelles solutions ne se limite pas à la voiture et à sa seule transmission. En sa qualité de groupe et employeur opérant sur la scène internationale, il intègre également la commande et la planification du trafic, la lutte contre le réchauffement climatique et sa propre responsabilité. En proposant des solutions d’avenir, Bosch contribue ainsi largement à relever un défi complexe qui nous concerne tous.

k_bosch_know_how
k_bosch_know_how l_verkehrsplanung m_arbeitgeber n_klimaschutz_765x4

Les technologies automobiles au service de la baisse des émissions

Bosch met à profit ses vastes compétences et sa grande capacité d'innovation pour préparer les voitures à l’avenir. Cela inclut de nouveaux concepts de transmission ainsi que l'optimisation de technologies largement répandues. Personne ne peut dire à ce jour si un mode de transmission s’imposera à l'avenir, ni quand il s’imposera. C'est pourquoi Bosch s'efforce non seulement de promouvoir l'électromobilité, qui n’engendre aucune émission locale, mais s'attache aussi à améliorer en continu la technique de combustion. Son objectif est ambitieux : parvenir à ce que les émissions des moteurs à combustion ne jouent plus un rôle essentiel dans la pollution atmosphérique au sein des villes. La technologie Bosch permet par exemple de proposer d’ores et déjà des moteurs diesel dont les émissions sont largement inférieures aux seuils. Et aucune autre entreprise n'est aussi bien positionnée que Bosch dans le secteur de l'électromobilité, avec des solutions allant des vélos aux camions.

Une meilleure planification du trafic

Bosch travaille à des solutions pour les véhicules, mais en adoptant une perspective d’ensemble afin de réduire les émissions et d'améliorer durablement la qualité de l'air. Cette approche globale inclut par exemple l'évolution de la mobilité sur le long terme dans les villes et métropoles. Bosch est en contact actuellement avec une centaine de communes et régions afin de rechercher ensemble de nouvelles façons d'améliorer la qualité de l'air. Cela passe par exemple par des prestations de conseil proposées aux villes en matière de circulation, sur la base de données collectées à l'aide de boîtiers de mesure des immissions développés tout spécialement par Bosch. Sur la base des performances de conduite de chaque voiture, Bosch peut également déterminer avec fiabilité le comportement des flottes de véhicules en matière d'émissions et utiliser ces informations pour calculer les émissions actuelles du trafic.

Bosch assume ses responsabilités en tant qu’employeur

Les embouteillages et l'augmentation des émissions surviennent principalement aux heures de pointe, par exemple le matin à l’heure d’ouverture des bureaux. Il est donc important pour Bosch en tant qu'employeur de faire preuve de responsabilité et d'engagement et de contribuer directement à l’amélioration de la qualité de l'air. Plateformes de covoiturage, travail mobile ou navettes de bus Avec ses offres de mobilité en interne, Bosch propose à ses collaborateurs de nombreuses solutions qui contribuent à l'amélioration de la qualité de l'air grâce à une réduction du trafic aux heures de pointe.

La lutte contre le réchauffement climatique commence bien en amont de la route

Prendre la lutte contre le réchauffement climatique au sérieux présuppose de considérer les émissions de la source d'énergie à la roue. L’important dans ce contexte n’est pas d’effectuer une comparaison entre moteur à combustion et transmission électrique. L'électromobilité n'est pas non plus 100 % climatiquement neutre et à l'avenir, les bilans carbone globaux de ces deux systèmes de transmission ne seront pas si différents. Ce qui importe en revanche, c’est de déterminer l’origine de l'énergie motrice. Pour l'avenir, cela signifie que les véhicules équipés de moteurs à combustion interne devront utiliser davantage de carburants à faibles émissions de CO2 et que la transmission électrique pourra fonctionner avec une forte proportion d'électricité produite à partir de sources renouvelables

Autres solutions innovantes pour améliorer la qualité de l’air

o_neu_de_hybrid

Systèmes hybrides haute tension

Les systèmes hybrides haute tension allient les avantages des systèmes d'injection d’une grande efficacité et des systèmes de transmission électrique économes en ressources.

p_idisc

iDisc pour réduire les particules fines en ville

Par rapport à un disque de frein classique, iDisc de Bosch génère jusqu'à 90 % de particules en moins dues à l'abrasion des freins.

q_48v_antrieb

Système d’entraînement 48 volts pour véhicules électriques légers

Le Central Drive System 48 V évolutif de Bosch permet d'allier plaisir de conduite en ville et absence d'émissions locales.

Please contact us

Contact icon

Formulaire de contact

Bosch Mobility Solutions

Nos solutions vous intéressent ? N’hésitez pas à nous contacter ! Nous serons ravis de vous aider.

Commencez la demande