bosch_automatisiertes_fahren_bedeutung_stage

Conduite automatisée :
ce vers quoi évolue le monde mobile

Dossier d'information à télécharger

Télécharger ici toutes les informations
importantes sur la conduite automatisée

Dossier d'information pour les constructeurs

Synthèse de l'avenir du monde mobile

Dossier d'information pour les journalistes

Synthèse de l'avenir du monde mobile

Dossier d'information pour les automobilistes

Synthèse de l'avenir du monde mobile

Des systèmes d'assistance au conducteur performants aident d'ores et déjà le conducteur à voyager de manière plus sûre et détendue. A l'avenir, ils pourront gérer des situations de circulation de plus en plus complexes et seconderont le conducteur, voire agiront en toute autonomie. A chaque innovation, nous nous rapprochons un peu plus de la conduite sans accidents et automatisée.

La conduite automatisée modifiera la mobilité du futur. Il y aura moins d'embouteillages, moins de pollution et moins d'accidents. Au lieu de conduire le véhicule, nous pourrons lire le journal en toute quiétude, préparer les prochaines réunions ou lire nos e-mails. La vision de la voiture autonome pourra devenir réalité dans un avenir proche car les conditions techniques sont réunies depuis longtemps déjà.

Des systèmes d'assistance au conducteur performants aident d'ores et déjà le conducteur à voyager de manière plus sûre et détendue. A l'avenir, ils pourront gérer des situations de circulation de plus en plus complexes et seconderont le conducteur, voire agiront en toute autonomie. A chaque innovation, nous nous rapprochons un peu plus de la conduite sans accidents et automatisée.

La conduite automatisée modifiera la mobilité du futur. Il y aura moins d'embouteillages, moins de pollution et moins d'accidents. Au lieu de conduire le véhicule, nous pourrons lire le journal en toute quiétude, préparer les prochaines réunions ou lire nos e-mails. La vision de la voiture autonome pourra devenir réalité dans un avenir proche car les conditions techniques sont réunies depuis longtemps déjà.





Une meilleure utilisation des routes et une réduction des émissions

Avantages : La conduite automatisée fait bien plus que mouvoir les voitures

La conduite automatisée va radicalement changer la façon dont nous utilisons nos routes. Les véhicules automatisés peuvent circuler à une moindre distance du véhicule qui précède. Le trafic est ainsi plus fluide, car les véhicules peuvent communiquer entre eux et avec l'infrastructure et effectuer leurs trajets en se coordonnant, bien mieux qui si la coordination était assurée par un être humain. La conduite automatisée améliore ainsi la capacité de trafic des routes. Elle réduit la consommation de carburant et donc les émissions. La mobilité individuelle et écologique devient une réalité.

Un gain de sécurité pour tous les usagers de la route

Un trafic fluide préserve l'environnement, mais réduit aussi le niveau de stress des automobilistes. De plus, il augmente considérablement la sécurité routière. Les véhicules automatisés sont en effet capables de détecter et d'éviter les situations critiques bien plus tôt que ne le pourrait un être humain. Plus l'automatisation augmente, plus la possibilité d'une erreur humaine diminue. La vision d'une conduite sans accidents devient réalité.

Un plaisir de conduite accru

La conduite automatisée donne une nouvelle dimension au plaisir de conduite. Le conducteur pourra à l'avenir rendre le temps de trajet nettement plus productif et intéressant, par exemple en lisant le journal ou ses e-mails, en surfant sur Internet ou en discutant de manière détendue avec son passager. Avec la conduite automatisée, le véhicule fait partie intégrante du travail et de la vie connectée.

Les grandes tendances dans le monde :
Un nouvel élément en faveur de la conduite automatisée

Les grandes tendances sont les principaux moteurs d'une société. Elle reflètent des processus de transformation qui s'étendent sur des décennies. Les grandes tendances peuvent modifier de secteurs isolés de la vie sociale, de la politique ou de l'économie, mais elles peuvent aussi transformer des sociétés entières. Vous trouverez ici quelques exemples de grandes tendances qui revêtent une importance particulière pour la conduite automatisée.

Les grandes tendances dans le monde :
Un nouvel élément en faveur de la conduite automatisée

Les grandes tendances sont les principaux moteurs d'une société. Elle reflètent des processus de transformation qui s'étendent sur des décennies. Les grandes tendances peuvent modifier de secteurs isolés de la vie sociale, de la politique ou de l'économie, mais elles peuvent aussi transformer des sociétés entières. Vous trouverez ici quelques exemples de grandes tendances qui revêtent une importance particulière pour la conduite automatisée.

Urbanisation

bosch_automatisiertes_fahren_bedeutung_urbanisierung

La population urbaine ne cesse d'augmenter. Les mégalopoles qui se créent constituent à la fois des moteurs de croissance pour des régions entières et des centres de productivité. Les gens sont de ce fait de plus en plus nombreux à quitter la campagne pour la ville, afin de profiter des avantages de la vie urbaine.
Toutes les grandes métropoles doivent ainsi faire face à des problèmes de pollution, d'augmentation du trafic et de surcharge des voies de communication. L'urbanisation nécessite non seulement de nouvelles solutions d'infrastructure et de gestion du trafic de nature à optimiser le flux de circulation, mais aussi de nouveaux concepts de véhicules et des solutions de mobilité plus écologiques.

Evolution démographique

bosch_automatisiertes_fahren_bedeutung_demografischer_wandel

Le changement démographique à l'échelle de la planète constitue l'un des enjeux majeurs de notre époque. La population mondiale n'avait jamais autant augmenté qu'au 20ème siècle. Du fait de cette évolution, la proportion de personnes âgées augmente considérablement à travers le monde.
Tous, nous vivrons plus vieux que les générations précédentes, mais nous vieillissons aussi différemment. Les séniors d'aujourd'hui sont plus mobiles et plus actifs. Ils abandonnent les schémas traditionnels. Cela signifie que nous devrons assister les automobilistes vieillissants lorsqu'ils sont au volant et tenir davantage compte de leurs besoins de sécurité.

Interconnexion

bosch_automatisiertes_fahren_bedeutung_connectivity

Le degré d'interconnexion augmente dans toutes les sphères de la vie privée et professionnelle. Nous pouvons désormais être connectés partout et en permanence. L'Internet des objets et des services permet la communication entre êtres humains, mais aussi entre objets. Cette communication autorise de tout nouveaux services qui modifient le quotidien des gens.
Les véhicules entreront en contact avec des systèmes de guidage et disposeront ainsi d'une vision actuelle de la circulation. Les applications web intégrées dans le véhicule se multiplieront. Afin que le conducteur puisse maîtriser cette diversité d'informations et que les systèmes demeurent faciles à utiliser, Bosch travaille notamment à de nouvelles interfaces homme-machine (IHM).

Energie et climat

bosch_automatisiertes_fahren_bedeutung_energie_und_klima

Les prévisions du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) ont suscité l'attention partout dans le monde : l'absence de réduction des émissions de gaz à effet de serre entraîne une hausse des températures moyennes du globe, et donc des inondations, vagues de chaleur et sécheresses. Il est donc essentiel de réduire massivement la consommation de combustibles fossiles, ce qui nécessite de nouveaux concepts énergétiques et de mobilité. En sa qualité de fournisseur de systèmes, Bosch contribue à rendre la mobilité plus efficace et plus économique. Les systèmes automatisés ont un rôle essentiel à jouer à cet égard.

Degrés d'automatisation : de l'assistant au chauffeur

bosch_automatisiertes_fahren_bedeutung_tooltip

Les systèmes modernes d'assistance au conducteur ouvrent la voie à la conduite automatisée de demain. Une distinction est faite* entre différents degrés d'automatisation, selon l'étendue de la surveillance que le conducteur doit exercer sur la circulation et du cadre dans lequel le conducteur est responsable de la conduite du véhicule.

*selon le VDA (Verband der Automobilindustrie, Union de l'industrie automobile allemande)

Plus le degré d'automatisation augmente, plus le conducteur est déchargé de ses tâches de conduite, ce qui libère du temps pour produire, communiquer ou se détendre durant le trajet. Les premières fonctions partiellement automatisées telles que l'assistant d'embouteillage sont déjà disponibles sur le marché. Elles sont suivies par des fonctions présentant un degré d'automatisation plus élevé. Les premières fonctions hautement automatisées seront mises en œuvre d'ici la fin de la décennie.

sae_de

Contexte juridique : la situation du trafic est bien souvent plus simple que la situation juridique

Dans bien des pays, la législation impose qu'un

  • conducteur responsable soit présent à bord de chaque véhicule en mouvement ;
  • le conducteur puisse à tout moment maîtriser son véhicule ;
  • le conducteur s'abstienne de toute activité autre que la conduite de son véhicule.

Les systèmes d'assistance au conducteur informatifs sont conformes à ces directives dans la mesure où c'est le conducteur qui décide de réagir ou non à une information du système, et qui détermine le type de réaction. Cela concerne par exemple l'avertisseur de franchissement de ligne, l'assistant de stationnement ou encore l'assistant de changement de voie. Les systèmes d'assistance au conducteur qui interviennent dans la conduite sont également conformes aux dispositions en vigueur car soit ils assistent le conducteur dans la réalisation d'une tâche (par ex. ABS, assistant de freinage d'urgence), soit le conducteur peut reprendre la main à tout moment (par ex. assistant de maintien de voie).

L'automatisation partielle qui constitue une évolution des systèmes d'assistance au conducteur est soumise actuellement aux mêmes dispositions que ces systèmes. Dans le cas des fonctions partiellement automatisées, le conducteur doit se concentrer en permanence sur la circulation. Il surveille les systèmes et peut reprendre le contrôle du véhicule à tout moment.

Une étape réglementaire importante vers le déploiement des technologies de véhicules automatisées a été franchie le 23 mars 2016 avec l'entrée en vigueur des modifications de la Convention de Vienne sur la circulation routière. Depuis cette date, les technologies de conduite automatisée qui transfèrent les tâches de conduite au véhicule sont explicitement autorisées sur les routes, à condition qu'elles soient conformes aux règlements des Nations Unies sur les véhicules ou qu’elles puissent être contrôlées, voire désactivées par le conducteur.